Il y a quelques mois nous avons rencontré Nico, le aito de Nouvelle-Calédonie (à lire ici)

Huit militaires blessés se reconstruisent grâce au sport de haut niveau

Ils portent les couleurs de l’équipe de France handisport en ce mercredi matin de commémoration du 8 mai 1945 à Perpignan, une femme et sept hommes, tous militaires blessés en opération. Ils passent quelques jours dans les Pyrénées-Orientales à l’invitation de l’Association Nationale des Femmes de Militaires (ANFEM).

Un séjour de cohésion avant de grandes échéances sportives internationales : Les Jeux mondiaux militaires d’été en octobre 2019 en Chine et les Invictus Games en Hollande en 2020. Deux compétitions réservées aux militaires dont Nicolas, 44 ans et originaire de Nouvelle-Calédonie, ne se contente pas. Ce dernier vise les championnats du monde et les Jeux paralympiques., c’est pourquoi il s’entraîne tous les jours.

 Champion de France du lancer de poids

Comme ce mercredi après-midi sur la plage de Canet-en-Roussillon (66), non loin de Saint-Cyprien (66) où il a passé toutes ses vacances durant son enfance et son adolescence. Blessé en 2013, militaire au 40e RT de Thionville, il est champion de France du lancer de poids handisport fauteuil depuis février dernier. Une vraie revanche sur la vie avec le sport pour se reconstruire. Nul doute qu’il faut être costaud pour lancer un poids de 4kg en fauteuil sans pousser sur les jambes. Nicolas, lui, vise le record de France établi à 10,98m.

Sources: ViàOccitanie

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here