IA ORA NA 🇵🇫 MALO TE MAULI 🇼🇫 BOZU 🇳🇨 BONJOUR 🇫🇷

SOUTIEN POUR JEAN-PAUL !

N’hésitez pas à lui laisser un petit message en commentaire ! Mauruuru.

Source: Sud ouest

Tétraplégique à la suite d’un plaquage, en janvier, Jean-Paul Taipunu attend que lui soit versée la cagnotte ouverte par son club. Le président refuse, pour l’instant, de la lui remettre

Dimanche 12 janvier 2020. Le ciel est gris au-dessus du terrain sur lequel l’équipe réserve du Rugby Club du Pays de Roquefort (RCPR) affronte celle de Sainte-Livrade. Dix minutes avant le coup de sifflet final, Jean-Paul Taipunu, 32 ans, s’effondre.

« Je me vois en train de faire le plaquage. Après cela, tout est allé trop vite. Je tombe par terre. J’ai beaucoup d’électricité dans tout le corps. Je suis conscient, mais je ne peux plus bouger. Tout le monde se précipite pour poser un manteau sur moi. Ma femme est là. Je pense à mon travail, à ma famille. »

Le joueur, qui porte les couleurs du club de Roquefort depuis 2015, est héliporté au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Pellegrin, à Bordeaux.

Après une semaine de coma artificiel et plusieurs opérations, le père de famille ouvre les yeux. Son corps ne lui répond plus. Ses vertèbres 5 et 6 sont fracturées, sa moelle épinière est compressée. Tétraplégique, il reste un mois de douze jours en réanimation, avant d’être envoyé en rééducation à La Tour de Gassie, à Bruges, près de Bordeaux.

« J’ai le moral à zéro, précise-t-il, le souffle court. Physiquement, je n’ai rien récupéré du tout. Les médecins refusent de se prononcer. J’arrive juste à maîtriser un peu mon bras gauche. » Les journées sont longues, sans visite à cause du confinement. Jean-Paul Taipunu cogite. « Je tiens avant tout à remercier mon club de Roquefort, qui a fait beaucoup pour moi et ma famille. » Dès le premier jour, l’équipe dirigeante se relaie pour accompagner sa femme enceinte et leurs enfants à son chevet. Serge Berdet, le président du RCPR, met en ligne une cagnotte solidaire en «  soutien à Jean-Paul et sa famille ». Inconnus, coéquipiers et clubs sportifs participent. Au total, 129 personnes.

15 000 ou 16 000 euros réunis.

« Aujourd’hui,  j’aimerai remercier tous ces gens, savoir combien il y a sur la cagnotte et pouvoir récupérer les fonds, mais le président refuse », regrette cet homme originaire de Polynésie Française qui, aujourd’hui, ne peut même plus bouger le petit doigt.

« Cela fait plus de trois mois que l’accident a eu lieu. Il vient d’être papa de son premier fils, fin mars. Sa compagne ne travaille pas pour s’occuper du nourrisson et lui est cloué sur son lit d’hôpital, appuie Me Katy Mira, son avocate. Le président se défend : «  On a organisé les déplacements, payé les hôtels et on a même fait le rôle de l’assistante sociale.

Mais, quand il est arrivé à la Tour Glaissie, il voulait qu’on paye 20 euros pour avoir la télévision. On a refusé et depuis, la relation s’est dégradée. Il a touché 10 000 euros de la Fondation Ferrasse (1), c’est fait pour. »

« Jean-Paul m’a demandé de verser la somme sur son compte, reconnaît Serge Berdet. C’est hors de question. La cagnotte, qui représente entre 15 000 et 16 000 euros est organisée par nous, gérée par nous et dépensée par nous, pour ces frais au quotidien. Les donateurs, notemment les clubs de rugby, veulent savoir où passe l’argent. Cela me semble un minimum donc, maintenant, on ne paiera que sur justificatif. » Don ou subvention, la limite semble mince pour le président.

« L’argent n’est pas dans mes poches, tout est transparent, il y a un compte avec les entrées et les dépenses engagées par le club. » Serge Berdet.

Nicolas Raucoule, co-président du Rugby Club Nord Landes, confirme : «  Nous avons réuni près de 1000 euros. Je fais entièrement confiance aux dirigeants de Roquefort pour que notre don aille à qui de droit en temps voulu. On a fait ce geste par solidarité pure sans avoir besoin de faire un suivi.

« Devoir Moral »

Me Katy Mira est perplexe : «  Je pense que le président du club mélange tout : les fonds de la Fondation Ferrasse et la cagnotte solidaire. Les 10 000 euro ont été mis sur le compte des enfants de mon client, car il ne sait pas ce qui va advenir. S’il lui arrive quoique ce soit, au moins, ils auront ça pour eux. »

Le président parle, lui, plutôt d’un devoir moral, d’un geste humanitaire. Je ne veux pas donner l’argent et que lui, ou surtout sa compagne, le dépense inutilement puis qu’à la fin Jean-Paul se retrouve sans rien. C’est ma grande inquiétude. Je me suis renseigné auprès de la Fondation Ferrasse. Elle me dit de faire attention car, sur les 72 dossiers qu’elle a pu traiter, des amis ou même des proches parents ont pillé l’argent touché par le joueur blessé. »

Serge Berdet s’indigne : « Il y a quelques semaines, on était les plus beaux, les plus forts et là, c’est tout juste si on est pas traité de voleurs. Clairement, on en a trop fait, mais le pire est qu’aujourd’hui, on nous demande des comptes, Je rêve. »

« Le refus catégorique du président du club questionne énormément. Combien y-a-t-il précisément sur la cagnotte ? Qui a donné ? Où est l’argent ? » 

Me Katy Mia

Pour l’instant, même si les deux parties menacent, aucune action en justice n’est intentée. Il est crucial de déterminer si la cagnotte solidaire revient entièrement à Jean-Paul Taipunu ou au club pour payer les frais engagés. Serge Berdet conclut : « Je veux l’analyse de mon avocat. Pour l’instant, j’attend ».

Pendant ce temps là, Jean-Paul Taipunu attend aussi, paralysé sur son lit.

(1) Placée sous l’égide de la Fédération française de rugby, la Fondation Ferrasse vient en aide financièrement aux joueurs de rugby blessés lors d’un match.

FA’AITOITO JEAN-PAUL !
NOUS SOMMES DE TOUT COEUR AVEC TOI !
COURAGE À TA PETITE FAMILLE !

6 COMMENTAIRES

  1. Faaitoito te Aito jean Paul Taipunu.
    E ia manuia ta oe opuaraa.
    Na te Atua hau oe e Tauturu e tae noa’tu to oe utuafare.
    Te apa Atu nei mei TAHITI ❤️❤️

  2. Iaorana, cette affaire concernant le joueur Jean-Paul me rend triste. Le club présidé par son président a manqué son devoir moral, de respect et de sagesse pour gérer cette cagnotte solidaire. Cette Somme d’argent permette néanmoins de soutenir le licencié du club Jean-Paul, en revanche les frais engagés par le club sont prises en charges par son assurance et la fédération, car le joueur est licencié couvert par les instances. Il faut engager une procédure en justice, le joueur a tout perdu. J’appelle les juristes de prendre cette affaire en main. Il y a vraisemblablement une faute impardonnable de la part club. Une famille est brisée par le sport. La fédération de rugby a aussi sa part de responsabilité, un sport dangereux, et revoir les règles.
    Je souhaite partager ma douleur et ma haine envers ceux qui profitent des malheurs dès gens. Cette cagnotte peut aider cette famille
    L’argent divise les hommes sur la terre.
    En ce qui me concerne, je suis de tout coeur avec jean Paul et sa famille.
    Que Dieu vient en aide, et pourvoira aux besoins de famille.
    Karl Tutavae

  3. Bozu! Un petit message de la part du côté de Toulouse, La Kanaky !
    Franchement, ton histoire est très dur ! On ne sait pas la vérité de ce que peut dire le président du Club. Puis qu’il a beaucoup de questions à se poser.
    Tient courage Guerrier. La vrai justice sera rendu. « Si Dieu est avec nous, Qui sera Contre nous !
    Courage également à ta famille, et que Dieu vous Bénisse et vous garde ! Et Félicitations pour votre petit Boy

  4. Malo Jean Paul,
    Ton histoire me touche énormément parce que j’ai eu le même accident.
    L’accident est survenu le 02/12/2018 , un gars ma percuté par derrière mais j’avais plus le ballon fracture C4 et C5 .
    Je sentais plus le bras gauche puis la jambe gauche.
    Je me suis fais opérer le 08/03/2019…
    Après 6 mois de convalescence,je remarche de nouveau .
    Je remercie le seigneur et ma petite famille qui était derrière.
    Je te soutiens et je prie le seigneur afin de t’aider dans tes démarches.
    Courage à toi et à ta petite famille.
    Ne baisse jamais les bras aito.
    Que dieu te bénisse et te protège avec ta famille.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here

INFO

Nous cherchons un repreneur de confiance pour notre marque Aito, Guerrier du Pacifique. Raison de la vente: nous préparons un raid sportif présenté par un Aito. Un raid à travers l'Europe qui sera filmé et diffusé quotidiennement sur internet. Il sera...

NOUS SUIVRE

75,326FansLike
20,969FollowersSuivre
180FollowersSuivre

ÉVÈNEMENTS

Bientôt…

UNE INCROYABLE AVENTURE • 1 ÈRE ÉDITION • 1 AN • 1 ROAD TRIP • 1 VA'A • 10 PAYS EUROPÉENS Rejoignez-nous sur Tahitian Way

AITO ACTU

L’HOMMAGE DU CHEF DE PELOTON

Alors que la dépouille du Aito Tanerii Mauri arrive à Tahiti ce jeudi, le chef de peloton des soldats tombés au Mali...

ARTICLES POPULAIRES

No Toku Here

Son origine, les différentes versions, sa traduction, l'auteur vous raconte son histoire...

Tamarii Volontaire

En 1940, sur le mont Faiere situé à St Amélie, sur les hauteurs de Papeete, il y avait une batterie d'artillerie (2 canons de...