« Poisson cru »  ou i’a ota en tahitien, ne pas confondre avec « fafaru » ou poisson faisandé, un mets également très apprécié en Polynésie . 

La recette du poisson cru à la tahitienne est assez facile à réaliser. Comptez 30 minutes de préparation environ.
(En fait, tout dépend du temps que vous allez mettre pour ouvrir les noix de coco).

INGRÉDIENTS:

– 350 g de thon rouge ou blanc
– 4 tomates
– 1 concombre
– 1/4 d’oignon
– 2 gousses d’ail
– 2 noix de coco ou une boite de lait de coco en boite
– 4 citrons jaune
– sel et poivre

PRÉPARATION:

Découper le thon en petits cubes. Pour ceux qui ne trouvent pas de thon rouge (ou blanc), le lieu noir reste une bonne option si l’on suit les conseils du maréchal des logis chef Teva S. dans le documentaire ‘Aito, guerriers du Pacifique 😉
Déposer les morceaux dans un saladier, puis laisser le mariner dans de l’eau salée, au frigo.

Pendant ce temps, découper le concombre en fines rondelles ou en cubes et faites de même pour les tomates.
Hacher l’ail et l’oignon.
Presser les citrons et enlever les pépins.

Passons à la partie la plus délicate. Si vous n’avez jamais ouvert une noix de coco de votre vie, vous avez 2 solutions:

1) Vous battez en retraite et le lait de coco en boite fera l’affaire.
2) Vous vous munissez d’un gros couteau de cuisine et allez jeter un oeil sur cette vidéo qui explique simplement comment les ouvrir sans s’ouvrir les veines.

 

Passons à la suite…s’il vous reste des doigts.

Récupérez la pulpe de coco, puis râpez-la sur un torchon fin (propre le torchon!). Envelopper la coco râpée avec ce même torchon et pressez le tout au dessus d’un récipient, vous récupérez ainsi le lait de coco.
Sortez le thon du frigo et égouttez-le. Versez dessus tout le jus du citron et commencer à remuer délicatement jusqu’à tant que le poisson blanchisse (phase où le citron cuit le poisson). (3 à 5 mn suivant les goûts).
Rincez le poisson sous l’eau afin de laisser un minimum de citron.
Enfin, rajouter les tomates, le concombre, l’ail, l’oignon et le lait de coco. Mélanger soigneusement le tout. Assaisonnez à votre convenance.

Servir avec du riz et pour ceux qui aiment le sucré-salé, rajoutez-y quelques morceaux d’ananas ou de mangue (dans le riz ! pas dans le poisson).

Tama’a maitai ! (bon appétit !)

 Si vous avez des recettes du Pacifique, nous serions heureux de les publier.

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here