Le brigadier Jacky est né au Havre, mais ses origines qu’il revendique haut et fort sont bien ancrées à Tahiti. D’un père militaire, il a grandi avec la culture de ses ancêtres.

Après de longues années sous les drapeaux, c’est en 2004 que son père part en retraite et retourne au fenua en famille; Jacky a alors 13 ans. C’est du côté de Paea qu’il lui transmet sa passion du basket ball.

Quelques années plus tard, Jacky intègre l’une des meilleures équipes de Tahiti, l’AS Excelsior.
En 2008, de retour en métropole, il tente une carrière pro mais ne parvient pas à percer tant la concurrence est rude.

Depuis tout petit, Jacky vit dans un environnement militaire et rêve de porter l’uniforme. C’est en avril 2013 qu’il s’engage au 3e régiment de Hussards basé à Metz.

Il a choisi l’armée pour ses valeurs et sa stabilité. Elle est également une réponse à son caractère. Il apprécie particulièrement la cohésion qui existe au sein des troupes.

La cohésion permet parfois de surmonter les obstacles de la vie et de s’ouvrir au monde. Cette sensation d’avoir vécu quelque chose avec les collèges que personne ne pourra comprendre.

En sportif accompli, lorsque le temps le lui permet, Jacky joue avec le club de basket ball de l’ASPTT Metz.

C’est en juillet 2016 qu’il intègre l’équipe de France militaire et participe  à son premier tournoi international à Warendorf, en Allemagne. L’équipe décrochera la 2e place.

Du 25 au 30 novembre 2016, l’équipe de la défense participe au 50e tournoi militaire international SHAPE, en Belgique. (Supreme Headquarters Allied Powers Europe).
8 équipes militaires étaient en compétition. Les français battent l’Angleterre et les Pays-Bas et finissent 3e de leur poule. Ils terminent 5e du tournoi en s’imposant 74 à 72 face au Canada.

A son retour du SHAPE, il y a quelques jours, Jacky et un petit groupe de Aito du régiment ont célébré le départ de leur capitaine comme on sait si bien le faire dans le Pacifique.

Fa’AITOito Jacky !

LAISSER UNE REPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here